www.veillemag.com
KB Crawl, un bilan 2020 très positif et des perspectives ambitieuses. Interview d’Arnaud Marquant, directeur des opérations.

Cynthia Glock

Grâce à son inventivité et sa capacité à s’adapter, KB Crawl connaît un bilan particulièrement positif pour 2020, malgré la crise sanitaire. Arnaud Marquant, directeur des opérations de KB Crawl, livre pour Veille Mag les raisons de ce succès et détaille les perspectives de développement

Comment KB Crawl s’est-il adapté à la crise sanitaire et au coup de frein inédit qu’elle a provoqué sur l’activité économique ?
Nous venions tout juste de sortir la version 7 de notre solution de veille KB Suite quand la crise a débuté fin 2019. Après un petit ralentissement, notre croissance a tout de même rapidement et fortement repris car nous avons tout de suite cherché des solutions pour nous adapter.

Tout d’abord nos clients avaient besoin de comprendre la crise et ses potentiels effets pour leur marché. Nous les avons accompagnés pour orienter leur veille sur ces domaines particuliers.

Parallèlement, beaucoup d’entreprises ayant été contraintes de fortement diminuer leurs budgets dédiés à la veille, nous avons accéléré le développement de prestations externalisées, jusqu’à proposer des études de marché complètes réalisées par nos consultants.
 


Quels projets majeurs avez-vous menés récemment et quelles sont vos perspectives de développement en 2021-2022 ?
Notre premier axe de développement concerne les outils, dont nous avons poursuivi la montée en gamme en y intégrant de l’IA et du machine learning de façon conséquente. L’objectif est de redonner du temps au veilleur, pour que ce dernier puisse mieux se concentrer sur l’exploitation de sa veille, notamment sur la rédaction de rapports et l’utilisation de la data-visualisation pour restituer ses travaux.
Concrètement, il s’agit d’automatiser tout ce qui peut l’être : propositions d’articles, de tags, de publications, surveillance et orientation des sources.
Nous avons aussi développé un classement de pertinence des articles ainsi qu’un système de dé-doublonnage, pour identifier rapidement la source la plus pertinente pour un même article. Rappelons tout de même que l’IA est une aide à la décision et non un substitut du rôle de l’humain.

Le second axe de développement est celui de la diversification, avec, outre les prestations externalisées déjà évoquées, la sortie en mars 2021 de KB Access, une offre adaptée aux besoins des PME, PMI et TPE, qui complète nos produits haut de gamme. KB Access dispose d’un bouquet de sources pré-paramétré, qui couvre 16 grands secteurs d’activité et permet de veiller tous types de sources (flux RSS, réseaux sociaux, bases sur serveurs FTP...). Les premiers retours sont positifs et le démarrage très encourageant, car KB Access offre une veille de qualité sans faire exploser les budgets. Elle peut aussi constituer une première étape, avant de faire le choix de KB Suite.

La roadmap 2021 va continuer à se dérouler sur la même dynamique autour de ces deux grands axes :
  • poursuivre l’accompagnement de nos clients en adaptant nos outils pour une veille toujours plus qualitative et pertinente.
  • Et développer davantage la diversification de nos offres, notamment les missions d’externalisation de la veille avec le renforcement du pôle consulting chez KB Crawl.
 

Arnaud Marquant
Arnaud Marquant est diplômé du Conservatoire National des Arts et Métiers et de l’université de Mc Master en Ontario au Canada en tant qu’ingénieur en génie électrique spécialisé en transport et distribution de l’énergie.
Après 3 années dans une filiale du groupe Eramet, spécialiste français des aciers spéciaux, en tant que Directeur adjoint de la maintenance d’un site de production d’alliage de fer, il intègre le groupe Bureau Veritas, entreprise française leader mondial dans l’inspection, la certification et des tests comme spécialiste en électricité. Il y exercera différentes fonctions opérationnelles et fonctionnelles dans les métiers de l’inspection des bâtiment et infrastructures, en France et à l’étranger.

En novembre 2018, il a rejoint KB Crawl comme directeur des opérations.